Inspirations et DIY pour Ambre

Le modèle : Ambre, la blouse intemporelle, féminine et versatile

Le patron Ambre comporte 3 déclinaisons, et sa richesse réside dans le fait qu’elle peut se coudre dans un nombre infini de tissus ! Vous pourrez ainsi coudre Ambre en version manches longues avec ou sans poignets de manches, et en version manches courtes pour la belle saison !

Ce que j’aime avec Ambre, c’est son côté féminin et délicat : on adore sa patte de boutonnage confectionnée avec des attaches en tissu (le choix des boutons est ici fondamental), mais aussi ses poignets de manches, son encolure arrondie et près du cou, ses manches légèrement froncées, sa coupe ajustée…

Les inspirations “tissus”

Ambre peut se décliner dans un nombre infini de tissus, pour le printemps-été comme l’automne-hiver. Des tombés très fluides aux cotonnades, en passant par des jacquards pour des tenues plus habillées. Impossible de faire un faux-pas avec ce patron !

Printemps-été

Les tombés par tissus :

  • La viscose : fluide, légère et le plus souvent transparente, la viscose est super confortable. Elle a généralement un tombé très flatteur 🙂 Si vous optez pour la version A de Ambre, avec poignets de manche, ajoutez de la triplure sur les poignets pour rigidifier le tissu !
  • Le coton : classique, brodé ou lurex, le coton est parfait pour Ambre. On adore sa précision pour la réalisation des poignets de manche, car le coton se positionne très facilement au fer. Le tombé du coton est plus rigide que pour la viscose, tout en restant souple. Les manches froncées auront également plus de tenue, et seront mieux marquées.
  • Le jersey : il est généralement doux, et assez mou ! Ce n’est pas un tissu qui se tient, et c’est pour ça qu’on l’adore !

Automne-hiver

Les tombés par tissu :

  • Le jacquard : le tombé du jacquard est assez rigide tout en restant fin, ce qui permet d’en faire une blouse. Cette alternative donnera un côté très robe de fêtes de fin d’année à Ambre !
  • La viscose : fluide, légère et le plus souvent transparente, la viscose est super confortable. Elle a généralement un tombé très flatteur 🙂 Si vous optez pour la version A de Ambre, avec poignets de manche, ajoutez de la triplure sur les poignets pour rigidifier le tissu !
  • La flanelle de coton : incroyablement doux, la flanelle a la même rigidité qu’un coton et reste bien souple.
  • Le tencel : il s’agit d’un tissu particulièrement fluide, tout en ayant de la tenue. Il a généralement un tombé très flatteur, et est extrêmement doux au porté !

Coudre mon premier patron Ambre

Ambre est un patron adapté tant aux débutants qu’aux couturières plus aguerries ! Si vous débutez, préférez dans un premier temps la version B ou C, puis dans un second la version A, qui vous apprendra comment confectionner un poignet de manche ! L’autre astuce qui rend se modèle accessible aux débutants est la patte de boutonnage réalisée avec des attaches en tissu : ainsi, pas besoin de se stresser avec les boutonnières 🙂

Les couturières aguerries apprécieront un modèle universel et facile à coudre, avec des petits détails plus aboutis: ouverture et poignet de manche, manches froncées, notamment.

Les techniques abordées :

  • Poser une parementure (devant et dos)
  • Réaliser des pinces
  • Confectionner des attaches en tissu en guise de boutonnière
  • Apprendre à faire un poignet de manches
  • Se familiariser avec la technique de la manche montée (avec fronces)
  • Coudre un ourlet invisible

Toutes ces techniques sont bien entendu abordées dans le pas à pas vidéo, pour vous accompagner tout au long de la couture du modèle 🙂

J’espère que ce billet aura su vous inspirer : partagez vos créations avec le #ApollinePatterns !
Belle journée,

Leave a Reply

Your email address will not be published.

X