Inspirations et DIY pour Rosalie

Le modèle : Rosalie, la petite robe universelle

Rosalie est la robe que vous aimerez porter en toutes circonstances : au travail, le dimanche pour une virée au parc, dans le sud de la France pour vos vacances… Ce modèle est universel tout en étant original, grâce ses ouvertures placées sur le devant, subtilement cachées par deux volants. On aime sa coupe ajustée en haut du buste, et sa jupe froncée, garante d’un confort absolue et baby-friendly ! Et ses détails : petit col officier, volants au bas des manches…

Le patron Rosalie comporte pas moins de 36 déclinaisons possibles pour vous accompagner tout au long de l’année !

Les inspirations “tissus”, par saison…

Printemps-été

Pour un rendu très estival et tendance, je vous conseille d’opter pour un tissu à rayures, de préférence en viscose, chambray ou lin. Voici mes préférés :

  • Chambray de coton bleu marine (indiqué “noir” sur le site) chez Les Coupons de Saint-Pierre: le tissu se tient tout en étant fluide, il est agréable à porter et ne froisse pas. C’est le tissu que je porte sur les photos devant les Sakuras !
  • Viscose à rayures blanches et bleu ciel chez Pretty Mercerie : la viscose est plus fluide que le chambray. Les fronces permettent d’avoir une jolie robe qui tourne dans cette matière 🙂
  • Twill à rayures rose & lurex chez Cousette : le twill (coton/viscose) est se prête particulièrement aux robes, short et pantalon, car il est assez lourd et tissé. C’est un tissu extrêmement doux, avec un tombé qui se tient tout en étant fluide. Vous pouvez également opter pour ce twill uni rose poudré, toujours chez Cousette : succès assuré !
  • Les rayures peuvent aussi laisser place à des imprimés plus fleuris, comme cette viscose Pretty Mercerie : le tombé sera fluide, et esthétique.

Autre possibilité : une robe en coton, car cette matière, qui est particulièrement facile à coudre, est aussi super agréable à porter au printemps-été. Optez pour un coton brodé ou un coton plumetis pastel si vous avez envie d’une création très printanière, voire romantique !

  • Coton brodé blanc chez Pretty Mercerie : j’aime beaucoup les broderies “plume” de ce modèle. Le coton est un tissu qui se tient, plutôt rigide, même si le coton brodé reste fluide et léger à porter. L’avantage du coton est que les “frou-frou” sont particulièrement bien formés !
  • Coton plumetis chez Frou-frou ou Stragier : j’aime beaucoup le coton plumetis car, comme le coton brodé, il est facile à coudre et se positionne très bien. Le côté plumetis apporte un côté très chic, tout en convenant à des situations plus casual. Coup de coeur pour ce coton plumetis bleu glacier 🙂
  • Gaze de coton Stardust chez Atelier Brunette : parce que ses broderies sont très féminines et poétiques, et parce que la gaze fait partie des tissus les plus confortables, vous ne ferez pas de faux-pas en optant pour cette gamme de tissus !

Automne-hiver

En automne-hiver, avec Rosalie, place aux tissus chauds, plus épais, qui conservent un tombé fluide ! La viscose imprimée est reine, à porter sur des collants et avec une maille bien chaude, mais on peut se laisser tenter par de la flanelle, un lainage léger… ou du velours !

  • Viscose plumetis Posie Blue chez Atelier Brunette: fluide tout en étant bien opaque, cette viscose donnera un résultat très frais à votre création !
  • Flanelle de laine grise chez Cousette : pour avoir testé ce tissu, il est incroyablement doux ! Côté tombé, il a la rigidité du coton, tout en étant assez souple pour de jolies fronces et frou-frou.
  • Un tissu crêpe bleu marine chez The Sweet Mercerie ou un tencel mélangé laine chez Pretty Mercerie, pour un rendu plus “robe de soirée” : ces deux tissus sont fluides et se tiennent bien. Le tombé des fronces est particulièrement joli !
  • Viscose fleurie bleu marine chez Pretty Mercerie : fluide et opaque, elle ramènera du printemps dans vos hivers 🙂
  • Velours lisse, bordeaux ou chocolat, chez Pretty Mercerie : le velours est chic. Le tombé est plus lourd que pour les précédents tissus, mais assez pour supporter des fronces !
  • Jacquard noir & doré, pour les fêtes de fin d’année, chez Pretty Mercerie : le tombé du jacquard est assez rigide, mais le tissu est fin, ce qui permet de coudre le modèle Rosalie. Cette alternative donnera un côté très robe de cocktail à votre Rosalie !

Coudre mon premier patron Rosalie

Rosalie est un patron de niveau 2 sur 5 : il est donc accessible au plus grand nombre ! Pourquoi 2/5 ? Parce que :

  • il s’agit d’une robe en quatre principaux morceaux : il faudra donc un peu de maitrise et de précisions pour faire de beaux raccords entre le haut et le bas 🙂
  • elle dispose de manches courtes ou longues, ce qui nécessite d’avoir appris la technique du montage d’une manche.

Les techniques abordées sont les suivantes :

  • Coudre des pinces (poitrine)
  • Confectionner un volant à une tête et double-tête
  • Poser un biais invisible pour finir une ouverture
  • Réaliser des fronces
  • Coudre un ourlet invisible

Toutes ces techniques sont bien entendu abordées dans le pas à pas vidéo, pour vous accompagner tout au long de la couture du modèle 🙂

J’espère que ce billet aura su vous inspirer : partagez vos créations avec le #ApollinePatterns !
Belle journée,

Leave a Reply

Your email address will not be published.

X