DÉCOUVREZ

Le blog

Inspirations pour vos projets

Les coulisses d'Apolline Patterns

Le guide pour débuter la couture

Les astuces couture

Le 14 décembre 2021

Inspirations tissus pour votre robe de fêtes

Hello ! Ça y est, Noël n’est plus que dans un mois : il est grand temps de se pencher, si cela n’est pas déjà fait, sur nos tenues de fêtes! Pour ma part, je suis dedans depuis quelques semaines déjà… J’ai cousu plusieurs tenues destinées à vous inspirer, avec les patrons Apolline Patterns.

En complément, voici un article qui vous propose des idées de tissus pour les patrons que je trouve les plus “festifs” de ma marque : j’espère que cette sélection inspirationnelle vous plaira !

Inspirations pour le patron Oriane

Oriane est un patron de la collection automne-hiver 2021, sortie en octobre dernier. C’est une valeur SÛRE pour les fêtes, car elle peut se décliner en de nombreux tissus irisés, aériens, tout en étant assez confortable pour vous permettre de danser ALL NIGHT LONG. (ne me remerciez pas pour la mélodie dans votre tête…). ALL NIGHT LOOOONG !

Voici une sélection de tissus qui m’inspirent : 
Du voile (polyester, soie) imprimé ou alors à fils lurex, comme on peut en voir chez Tara Jarmon, Baash, Sezane, Reformation…
– Des viscose plumetis soyeuses : le tissu de la robe Balzac me fait penser à la viscose plumetis Atelier Brunette ou Lise Tailor.
– Du crêpe de viscose, comme cette superbe robe aubergine signée Elie Saab…
– Du lamé, car je sais que nombre d’entre vous en sont fans, comme chez Mirae Paris. Si je peux me permettre un conseil : pour la robe Oriane, si vous optez pour du lamé ou des sequins, privilégiez des tissus vraiment fins. Un tissu trop lourd peut vite donner un effet “bloc”.
– Un satin, une viscose imprimée à gros motifs, dans les tons or/noir ou alors noir/beige rosé ou encore noir/argent – comme chez Mare Mare… 

N’oubliez pas que j’ai mis en ligne une extension de patron gratuite, “spécial fêtes”, pour le patron de robe Oriane… qui vous permettra d’en faire une robe longue éblouissante : cliquez ici.

Inspirations pour le patron Monica

Pour être très sincère avec vous, il m’est difficile de vous conseiller une plus belle association pour les fêtes que le voile synthétique (polyester) ou la mousseline. Il n’est pas meilleur tissu pour sublimer les jeux de plis du patron, de meilleur tissu pour jouer avec le contraste de manches bouffantes non doublées semi-transparentes… de meilleur tissu qui vole en suivant vos mouvements. 

Vous le savez, ma robe MONICA, c’est MA pièce de fêtes. Je ne m’en lasse absolument pas, c’est mon bijou !

Coudre votre Monica en mousseline : aide et lien vers le buste en doublure

Si vous craignez de vous lancer dans une réalisation dans un tissu voile, voici quelques petites “astuces” qui pourraient diminuer votre appréhension :

– Même si ce n’est pas le même patron, je vous invite à visionner le tutoriel de la robe Oriane, où je couds une pièce intégralement doublée dans un tissu voile polyester avec fil lurex. Je donne, tout au long du tutoriel, des astuces spécifiques à ce tissu !

Voici un fichier PDF que vous pouvez télécharger gratuitement, qui vous permettra de créer une doublure de buste pour Monica. Cliquez ici.

Le lien vers un article : “comment coudre de la mousseline”, écrit il y a quelques mois au moment de la couture de ma blouse Justine. 

 

Inspirations pour le patron Capriccioli

Capriccioli est indéniablement l’un des patrons les plus “sexy” de chez Apolline Patterns : sa coupe est particulièrement moulante, le décolleté est mis en valeur par un jeu de buste croisé ajusté, la jupe est elle aussi ajustée et fendue jusqu’à mi-cuisse. 

Alors forcément, avec un patron comme celui-ci, j’ai des “visions” de tenues très GLAMOUR :

– Une robe ajustée en velours lisse aux couleurs chatoyantes, comme la version que j’ai posté récemment sur Instagram ; ou encore cette robe vert émeraude signée Monique Lhuillier)
– Une version en satin de soie ou satin de viscose (ma version en satin de viscose abricot à retrouver ici)
– Une version avec une sorte de tissu à paillettes avec un peu d’élasthanne, comme chez Tara Jarmon. J’ai d’ailleurs une maille à paillettes doré que j’aurais aimé coudre pour Capriccioli, peut-être en version top pour casser le côté brillant avec un bas plus mat… C’est un projet qui s’ajoute sur ma to-sew list ! J’avais trouvé ce tissu dans une mercerie à Angoulême.
Une version plus classique mais néanmoins superbe : un satin imprimé ou alors une viscose imprimée avec un fond neutre foncé (bleu marine, noir). L’imprimé serait quand à lui à pois (comme chez Reformation), ou alors avec des motifs lurex/paillettes…

Dans quelques jours, je publierai un article pour vous donner quelques conseils pour coudre du velours lisse, car sur certains tissus, cela peut vraiment être un défi !

Inspiration pour un ensemble chemisier/pantalon

Un chemisier satiné avec un pantalon de couleur sobre ? C’est aussi une option que j’aime privilégier à Noël, pour le confort que cela semble m’apporter. Si de nombreuses personnes ressentent plus de liberté dans leurs mouvements avec une robe, pour ma part, je trouve que le pantalon m’apporte davantage confort, assurance, allure. Voici quelques idées de tissus pour un chemisier de fêtes réussi :

• Les patrons : vous pouvez opter pour le chemisier Janie avec l’option “manches bouffantes” (comme sur la photo ci-dessous, à gauche : je n’ai pas réalisé de modifications pour que la manche convienne à l’emmanchure de Janie, seuls les crans de montage ne correspondent pas) ; ou encore la blouse Justine, avec son jeu de volants croisés, tout le long des manches. 

Côté pantalon, les pièces les plus “chic” chez Apolline Patterns sont les modèles George et Léo. Pour George, vous pouvez aussi opter pour la version short, qui est assez chouette avec un top satiné. D’ailleurs, sur ma vidéo “6 tenues de fêtes pour Noël”, je porte mon chemisier satiné avec le short George cousu en simili cuir (la vidéo ici, l’article concernant la couture du simili cuir ici). 

Viscose satinée, satin de soie, crêpe de soie : ce sont trois tissus géniaux pour coudre des blouses à l’allure vraiment chic. Ces trois matières ont en commun leur aspect brillant. Pour ma version du chemisier Janie couleur abricot, j’ai utilisé une viscose satinée que vous pouvez trouver chez Mercerine. Le crêpe de soie présentera un aspect plus mat que la viscose satinée ou le satin de soie, mais le tissu restera… soyeux ! J’apprécie particulièrement ces tissus légèrement festifs, mais pas trop, qu’on peut ensuite tout à fait porter au quotidien, avec un jean !

Voile imprimés, soies imprimées, voiles à fil lurex… : les matières qui jouent avec la transparence sont toujours très chic au moment des fêtes ! Selon leur imprimé, ou leur degré d’opacité, il n’est pas forcément nécessaire de les doubler. Si vous souhaitez doubler cette matière, je vous recommande d’utiliser un voile de viscose uni.  

Pour les pantalons de fêtes, côté tissus : je suis assez fan du rendu des tissus de type “poly-viscose” pour les pantalons. C’est ce type de tissus que j’ai privilégié pour mes deux versions de George en pantalon, la version grise à carreaux, et la version rouille ci-dessous. J’aime aussi beaucoup le rendu du crêpe de laine en hiver (je l’achète principalement chez Stragier, en crêpe de laine simple ou double-crêpe de laine, qui est encore plus lourd et royal que le premier) : il s’agit d’une matière très haut de gamme. Pendant le Black Friday, je me suis offert un double-crêpe de laine “naturel” pour un pantalon George printanier. J’ai hâte de m’y mettre. Pour vois une version pantalon en crêpe de laine, je vous conseille mon article sur Léo, cousu dans cette matière

J’espère que cet article vous inspirera ! Si vous avez des questions, n’hésitez pas à les poser en commentaires 🙂

Estelle

 

Commenter

Your email address will not be published.

Les patrons Apolline Patterns

Le blog a été repensé pour vous apporter toujours plus d'inspirations et de conseils couture. Restez informé.
Le blog a été repensé pour vous apporter toujours plus d'inspirations et de conseils couture. Restez informé.