Ma robe Lapelosa en viscose emeraude

Bonjour à toutes !

J’espère que vous allez bien ! Avant qu’il ne soit trop tard, je suis heureuse de poster aujourd’hui les photos de ma robe Lapelosa, cousue en version « sans manche » et longueur « dessus de genoux ». Pourquoi trop tard ? Parce qu’au terme de ces cinq premiers mois de grossesse, mon petit ventre commence à prendre un peu plus de place chaque jour, alors que j’avais cousu cette robe dans ma taille d’avant-grossesse !

La robe Lapelosa est clairement l’un de mes patrons chouchous de la collection printemps-été 2023. J’aime sa coupe travaillée, avec un décolleté bien mis en valeur par son petit noeud, sa jupe fluide et boutonnée de bas en haut, qui flatte la silhouette (qu’on ait un bidon – dû à la grossesse OU non, ou un ventre plat soit dit en passant ;-)).

Je ne vais pas m’étendre sur le « comment » de la couture, car tout est expliqué dans le livret d’instructions ou le tutoriel vidéo. J’ai réalisé ici une version proposée par le patron, avec :

la longueur « dessus de genoux ». Deux autres longueurs sont proposées par le patron, à savoir une longueur « midi » classique et une longueur « midi asymétrique », que vous pouvez découvrir ici.

la version « sans manche ». Avec ce patron, vous avez deux options, avec ou sans manche. Comme avec beaucoup de mes patrons, c’est la présence d’une petite doublure de buste qui permet de finir de la même manière une emmanchure AVEC ou SANS manche. Ainsi, pas besoin de poser un biais sur l’envers, vous avez déjà tout dans le patron.

j’ai réalisé la coulisse élastique au dos (une option proposée par le patron), car je trouvais que ce tissu, comparé aux deux autres utilisés pour mes deux autres robes Lapelosa, donnait + de mou, et j’avais envie d’ajuster un peu +. Le « truc » de la coulisse élastique est bien sûr expliqué dans le Livret d’instructions ! Finalement, avec la grossesse, si je n’avais pas fait cette coulisse, j’aurais été plus à l’aise un mois de + dedans ! Tant pis, je la porterai peut-être fin septembre ou l’an prochain 🙂

Côté mercerie, j’ai utilisé un tissu trouvé chez Tissus 14 Avril : une jolie viscose émeraude, nommée « Estella ». Oui, je sais, c’était presque évident comme choix !

J’ai pris le parti de doubler la partie « jupe » de ma robe, car je crains toujours que les viscoses légères ne soient pas assez opaques portées « jambes nues ». Le livret d’Instructions explique les deux possibilités, à savoir coudre la jupe non-doublée OU doublée. J’aime bien vous proposer les deux types de finitions 😉

Pour la doublure, je suis revenue à l’un de mes fondamental. C’est certes une doublure « haut de gamme », car on arrive à 18 euros le mètre, mais vraiment l’essayer c’est l’adopter. Je double toutes les robes qui me tiennent à coeur avec les crêpes de viscose unis Eglantine & Zoé. Pour cette version, j’ai choisi la couleur « Sauge ». 

L’information commence à se diffuser doucement, et ma plateforme vidéo s’étoffe chaque mois de nouveaux contenus : il y a quelques mois, j’ai donné naissance au « Studio Apolline Patterns ».

C’est une plateforme de cours de couture en vidéo, où vous pouvez retrouver différents types de contenus, soit des « Pas à pas » de la couture de mes patrons, vraiment détaillés (environ 3-5h par modèle), ou alors des vidéos plus thématiques sur les ajustements.

Ci-dessous, le lien vers le tutoriel du patron LAPELOSA, qui dure un peu plus de 3h, ce qui me laisse vraiment le temps d’entrer en détails dans les techniques de couture abordées 🙂 

 

J’espère que ce look vous plaira ! 
Encore une fois, si vous avez des questions, n’hésitez pas à les poser en commentaires !

À bientôt,
Estelle 

Leave a Reply

Your email address will not be published.